Association Passerelle France Brésil
& Solidarités Lusophones

L' Association Passerelle France Brésil & Solidarités Lusophones est une structure à taille humaine, créée en 2016 à Montpellier. Il s'agit d'une association de loi 1901, à but non lucratif, enregistrée à la Préfecture de l'Hérault, en Région Occitanie Pyrénées Méditerranée.

Les principaux objectifs de l' Association sont :

1. Réaliser des projets de coopération entre la France et le Brésil dans le cadre de l'aide au développement, de la lutte contre les inégalités sociales, de l'amélioration de l'éducation et de l'intervention sociale, pour des organisations non gouvernementales au Brésil ;

2. Proposer des missions de stage et de volontariats, aux jeunes et aux moins jeunes francophones ou lusophones, dans le cadre de programmes interculturels et de mobilité au Brésil ou en France ;

3. Divulguer à différents publics, aux lecteurs du site internet, aux adhérents et aux partenaires, des informations sur l'actualité, les caractéristiques des sociétés, et les spécificités culturelles du monde lusophone.

Dans le cadre de nos démarches pour élaborer des projets de solidarité internationale, nous nous référons au programme de développement global et aux objectifs de développement durable définis par les États Membres des Nations Unies, qui prennent en considération les enjeux de développement et les enjeux environnementaux pour l'ensemble des pays, quelque soit le niveau de développement.

Le «Programme de développement durable à l'horizon 2030», dit "Agenda 2030" a été adopté par l'assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015, après 2 ans de négociations émanant des gouvernements comme de la société civile. Il s'agit de 17 objectifs thématiques - les objectifs de développement durable - qui abordent différentes dimensions inhérentes au développement durable : la croissance économique, l'intégration sociale et la protection de l'environnement.

L'adoption de l'Agenda 2030 est l'aboutissement de la convergence de deux agendas internationaux : celui des objectifs du millénaire pour le développement, qui étaient essentiellement consacrés à la réduction de la pauvreté et au développement social, dans les pays en voie de développement, ainsi que les résultats de la Conférence RIO +20, qui privilégiait la dimension environnementale du développement durable.

En août 2015, 193 pays ont approuvé les 17 objectifs du développement durable pour :

  1. L' Éradication de la pauvreté
  2. Lutte contre la faim - "Faim Zéro"
  3. Accès à la santé - "Bonne santé et bien-être"
  4. Accès à une éducation de qualité
  5. Egalité entre les sexes
  6. Accès à l'eau salubre et à l'assainissement -"Eau propre et assainissement"
  7. Recours aux énergies renouvelables - "Energie propre et d'un coût abordable"
  8. Accès à des emplois décents - "travail décent et croissance économique"
  9. Industrie, innovation et infrastructure - Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l'innovation
  10. Réduction des inégalités
  11. Villes et communautés durables
  12. Établir des modes de consommation et de production durables
  13. Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  14. Vie aquatique
  15. Vie terrestre
  16. Justice et paix - "Paix, justice et institutions efficaces"
  17. Partenariats pour la réalisation des objectifs

Se référer à l'onglet PROJETS DE COOPÉRATION pour plus d'informations sur nos projets pour l'aide au développement, la coopération et la solidarité internationale.